Le cancer de la prostate

Réalisé en collaboration avec des experts de différentes spécialités (urologues, oncologues, sexologues, psychologues, etc.), Prostanet.com est un site d’information dédié exclusivement au cancer de la prostate, à destination des patients et de leurs proches

A+A-

Les troubles du sommeil augmenteraient les risques de cancer de la prostate

Réveil difficile d'une personne en plein sommeil qui éteint un réveil qui sonne

Selon une équipe de chercheurs islandais, les troubles du sommeil seraient un facteur favorisant dans le développement du cancer de la prostate. Il avait déjà été mis en évidence quelques années auparavant la relation entre les troubles du sommeil et le cancer du sein chez les femmes.

Selon cette étude islandaise, avoir des difficultés à l'endormissement ou se réveiller plusieurs fois par nuit doublerait le risque de cancer de la prostate.

Pour mettre en évidence ce facteur de risque, les chercheurs ont sélectionné 2102 hommes (âge supérieur à 50 ans, facteurs génétiques, …) et leur ont posé quatre questions concernant leur sommeil :

Au début de l'étude, aucun des sujets n'avaient de cancer de la prostate. Ils ont été suivis pendant 5 ans et durant cette période, 6,4% des patients ont déclaré un cancer de la prostate.

Les chercheurs ont mis en évidence que les sujets ayant du mal à s'endormir ou se réveillant durant la nuit avaient entre 1,6 et 2 fois plus de risque de développer un cancer de la prostate, comparé aux hommes sans troubles du sommeil.

En plus de cela, les chercheurs ont aussi découvert que les patients ayant des troubles du sommeil importants développaient des cancers plus agressifs que les patients à troubles du sommeil modérés.

Des études supplémentaires doivent néanmoins être réalisées pour confirmer ces résultats.

Un sommeil réparateur, en plus d'améliorer votre qualité de vie au quotidien, vous épargnera peut-être de développer un cancer de la prostate.

 

Un homme fait une analyse de sang dans le cadre du dépistage du cancer de la prostate.

Cancer de la prostate et dépistage

Un homme mature semble se poser des questions

Le cancer de la prostate modifie-t-il l’identité ?

Un couple de séniors dort dans un lit, dans les bras l'un de l'autre, tentant de conserver une vie sexuelle

Conserver une vie sexuelle malgré un cancer de la prostate est possible

Un couple heureux croquant la vie à pleines dents malgré le cancer de la prostate qui touche aussi les femmes

Le cancer de la prostate concerne aussi les femmes !

Une homme prend plaisir à découper des légumes pour réduire les risques de cancer dans une cuisine

Manger de la tomate et du soja limiterait-il les risques de cancer de la prostate ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser