Le cancer de la prostate

Réalisé en collaboration avec des experts de différentes spécialités (urologues, oncologues, sexologues, psychologues, etc.), Prostanet.com est un site d’information dédié exclusivement au cancer de la prostate, à destination des patients et de leurs proches

A+A-

Les traitements contre le cancer de la prostate

Un beau couple de séniors en traitement souriants marche sur une plage devant les vagues

Lorsque le diagnostic de cancer de la prostate est posé, une prise en charge adaptée doit être définie. Chaque traitement est unique et est choisi en fonction de plusieurs critères, comme le stade et l'étendue de la tumeur, votre âge, votre état physique et psychique, vos projets de vie, etc. La stratégie thérapeutique n'est pas définie par un seul médecin, mais déterminée par une équipe pluridisciplinaire, composée de différentes personnes du corps médical et paramédical (médecins, radiologues, chirurgiens, etc.) qui se réunissent et examinent tous les dossiers. Sur la base de l'avis de la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire et de votre accord, une stratégie thérapeutique est alors décidée et inscrite dans votre Programme Personnalisé de Soins (PPS).

En fonction de votre situation, les objectifs du traitement peuvent être différents :

De nombreuses options thérapeutiques ont été développées pour atteindre ces objectifs : abstention-surveillance en raison de pathologies associées, surveillance active, chirurgie, radiothérapie, hormonothérapie, chimiothérapie, traitements ciblés, etc. Ces traitements présentent chacun des mécanismes d'action différents sur la tumeur. Malheureusement, ils peuvent entraîner des effets indésirables, qui doivent être pris en compte par l'équipe soignante. N'hésitez pas à faire part de tout événement inhabituel à votre médecin.

Pendant et après le traitement, votre médecin réalise un suivi étroit de la maladie, essentiellement avec un toucher rectal et un dosage régulier du PSA. Des examens d'imagerie peuvent également être indiqués pour contrôler la disparition des cellules cancéreuses. La fréquence du suivi dépend des traitements reçus et de l'évolution de la maladie. Cela permet également de détecter de façon précoce toute éventuelle réapparition du cancer (récidive), qui surviendrait dans la prostate ou à distance (métastases). Si une récidive est décelée, un traitement spécifique pourra vous être proposé, à l'issue d'une nouvelle Réunion de Concertation Pluridisciplinaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser