Le cancer de la prostate

Réalisé en collaboration avec des experts de différentes spécialités (urologues, oncologues, sexologues, psychologues, etc.), Prostanet.com est un site d’information dédié exclusivement au cancer de la prostate, à destination des patients et de leurs proches

A+A-

Depuis mon cancer, pourquoi y-a-t’il plus de tensions dans mon couple ?

Un couple mature souffre du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate représente une épreuve, non seulement pour l’homme atteint, mais également pour son entourage. Le couple en particulier peut être mis à mal.

Lorsque notre couple traverse une épreuve, nous voulons tous protéger notre partenaire. Nous avons ainsi tendance à mettre systématiquement l’« Autre » à l’abri des questions induites par l’apparition de la maladie et des inquiétudes qu’elles peuvent susciter, en particulier surtout lorsqu’elles restent sans réponse.

Peu à peu, la communication l’un envers l’autre se réduit : cela évite d’avoir à aborder les sujets sensibles, c’est-à-dire susceptibles de générer de l’angoisse, toujours dans l’intention de protéger son partenaire. Chacun croit bien faire, car il y a au fond beaucoup d’amour et de bienveillance derrière cette attitude. Comme le dit l’adage : « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

Mais à force d’agir ainsi, le couple se perd un peu : on ne sait plus ce que l’autre ressent vraiment. On n’évoque bientôt plus que le superficiel, le factuel, alors qu’avant la maladie, on prenait le temps parfois d’aborder les choses qui n’allaient pas. Progressivement, le couple en arrive à ne parler plus que « de la pluie et du beau temps », sans vraiment dévoiler ses sentiments réels. Cela devient problématique : petit à petit, on ne reconnaît plus l’autre. Les rapports changent : chacun reste sur ses gardes, de peur que l’autre ne perce la carapace construite jour après jour. Cette situation est un piège, dans lequel il est capital de ne pas tomber.

Mais que faire en cas de tensions dans le couple ? Lorsque tout semble bloqué dans la relation de couple, il peut être nécessaire de faire appel à une tierce personne, comme un psychologue ou un médecin. En présence d’un professionnel de l’écoute, les sujets sensibles pourront être abordés plus aisément. Le cas échéant, il pourra vous aider à amorcer la discussion en identifiant les difficultés que vous rencontrez.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser